Les Olympes de la parole

J'ose choisir

Enseignants

Les Olympes de la parole est un concours pédagogique. Parce que les enseignant·e·s sont souvent très sollicité·e·s, le concours des Olympes a été pensé pour être une offre «clé en main».

Pour l’édition 2018-2019, le projet veut encourager les élèves de 10e à développer un regard critique sur les représentations et revendiquer l’égalité entre filles et garçons dans leur choix d'orientation.

Thème

« J’ose choisir ». Fille ou garçon, tous les métiers sont possibles !

On retrouve à travers l’Histoire plusieurs représentations de femmes et d' hommes au travail. Mais que disent ces représentations de la place des hommes et des femmes dans la société ? Y avait-il des différences entre les métiers "féminins" et les métiers "masculins"? Si oui, lesquelles ? Et qu’en est-il aujourd’hui ? Vous, élèves de 10e, parlez-en et proposez vos propres représentations en vous inspirant du slogan « Filles ou garçons, tous les métiers sont possibles ! »

Le projet invite les élèves de 10e à décoder les attendus sociaux liés au genre à travers l'histoire, jouer avec les représentations, se doter de nouveaux moyens d’expression pour mettre des mots, des images, des formes et des couleurs pour revendiquer l’égalité entre filles et garçons dans leur choix d'orientation. Il propose l’organisation suivante :

Comprendre les codes de  la communication visuelle

Dans un premier temps, inviter les élèves à interroger la représentation des métiers masculins et féminins à travers l'Histoire, puis faire  des comparaisons avec les métiers d’aujourd’hui. Ainsi, chacun.e sera encouragé.e à exprimer son point de vue et à le confronter à celui d’autrui. Le but de ce travail est de donner du sens au projet et de donner aux élèves des éléments qu’ils pourront réinvestir dans leur production.

Ce travail sera réalisé avec la collaboration d’une intervenante du 2e observatoire et l’enseignant.e maîtrise de classe / IOSP (2x 2 périodes).

Remue-méninges

À partir du slogan « Fille ou garçon, tous les métiers sont possibles », les élèves réfléchissent à une production qui aura la forme de leur choix. L’idée ici est de les amener à se questionner et à s’exprimer sur l’influence des stéréotypes de genre sur les choix d’orientation.

Ce travail sera réalisé avec le soutien de l’enseignant.e maîtrise de classe / IOSP et de français (2X2 périodes).

Créer une production artistique

Les élèves travailleront à la création d'une production artistique (affiche, saynètes, vidéo, décor, accessoires, maquette 3D, diaporama, etc.) en lien avec le slogan.

Ce travail pourra être réalisé avec la collaboration d’un.e enseignant.e d’arts visuels ou tout.e enseignant.e intéressé.e (8 périodes).

Présenter la production devant un jury

Les élèves se prépareront à présenter leur travail devant un jury. Ils et elles devront expliquer leur démarche, notamment le slogan, les idées, la production, les étapes, la répartition des tâches, le développement du travail, ce qu'ils et elles ont appris sur les stéréotypes de genre, etc. Le jury peut poser des questions à l’issue de la présentation.

Ce travail pourra être réalisé avec le soutien de l’enseignant.e de français ou d’expression orale (3 périodes).

Susciter le débat

La réflexion menée dans le cadre du concours devrait permettre aux élèves de 10e de questionner leur choix d’orientation professionnelle au regard des stéréotypes de genre qui continuent à limiter les possibilités des un.e.s et des autres. Pour valoriser les produits réalisés et leur permettre une durée de vie plus importante, ils pourraient être exposés au centre de Geisendorf.

Tou.te.s les enseignant.e.s qui le souhaitent pourront travailler ensemble autour de ce projet interdisciplinaire qui s’inscrit directement dans le programme des élèves et du PER :

● En arts visuels : A 31 AV en lien avec FG 34 et FG 31

● En français : L 1 32

● En IOSP : FG 33 et FG 38

● Expression orale

Les enseignant·e·s intéressé·e·s des classes de 10e participeront à une séance d’information sur la thématique du concours et auront la possibilité de suivre une demi-journée de formation continue dispensée par le 2e Observatoire. Ils/elles seront ainsi accompagné.e.s tout au long du projet.

Du matériel pédagogique est mis à leur disposition sur demande.

En outre, si ils/elles en manifestent le besoin, une assistance pédagogique sur la thématique du concours peut être organisée par l’AGFDU.

Déroulement du concours

  • Les enseignant.e.s peuvent inscrire leur classe du 29 octobre au 30 novembre 2018.
  • Dès janvier 2019 , les classes inscrites mènent une réflexion approfondie sur la thématique annuelle du concours.
  • Début avril , les classes transmettent à l'AGFDU un dossier (support matériel) qui rend compte de leur réflexion.
  • Le mardi 30 avril 2019 (matin) toutes les classes sont auditionnées par un jury élargi à des personnalités publiques et présentent leur projet.
  • Le mardi 30 avril 2019 (après-midi) aura lieu la cérémonie de remise des prix en présence de personnalités publiques.


Évaluation

L’évaluation porte sur deux créations, l’une matérielle (support libre) et l’autre orale (animation ou mise en scène), selon les critères suivants:

  • L’engagement dans le projet et en particulier dans la réflexion critique
  • La qualité du produit:
    • créativité
    • originalité
    • niveau de la réflexion menée sur le thème exprimée dans le produit
    • degré de finalisation du produit
  • Audition (qualité de la présentation orale de 10 minutes):
    • clarté du message
    • éloquence

Afin de prendre en compte l’investissement de la classe et l’évolution de sa réflexion, il est conseillé à chaque classe de tenir un «journal de bord».